La politique de la chaise vide en matière d’innovation technologique s’avère une fois encore catastrophique. Nous assistons depuis quelques temps à une révolution. Révolution, c’est vraiment le mot à employer, en ce qui concerne la manière de fonctionner des métiers de la restauration.Celui qui décide de faire l’impasse sur ces nouvelles technologies a déjà perdu son entreprise. Ce n’est pas si, c’est quand. Le numérique est partout. Il est dans nos véhicules, dans nos téléphones bien sûr, dans nos montres, dans  toujours plus d’objets connectés de la vie quotidienne. Imaginez que le métier de la restauration puisse passer à côté d’un tel bouleversement, c’est juste appliquer la politique de l’autruche. Je ne dis pas cela pour vous faire un reproche, mais pour vous alerter sainement.

L’environnement numérique ne remplacera jamais la bonne cuisine .

En quoi consistent les véritables changements liés à la caisse enregistreuse pour restaurant ?

Que ce soit pour le personnel qui est en contact direct avec les clients ou pour le personnel qui se trouve près des fourneaux, l’outil digital devient un assistant fabuleux. Lorsque j’étais enfant, j’admirais beaucoup les serveurs qui mémorisaient les cinq ou six commandes de boissons et gâteaux de toute ma famille. Et lorsqu’il revenait, il ne se trompait jamais…ou presque jamais. Il arrivait bien parfois que l’un d’entre nous se retrouvait avec un diabolo menthe plutôt qu’un diabolo grenadine. Après quelques négociations, tout rentrait dans l’ordre. Vous pouvez imaginer comment de nos jours, si la commande concerne un groupe d’amis de 15 personnes, cette dernière va être énormément facilitée. En 2018, il suffit au serveur de noter immédiatement sur son iPad la commande. Il n’a plus besoin de mémoriser, tout est immédiatement enregistré. Tout est déduit des stocks. Ils se mettent instantanément à jour. La commande est affectée à la bonne table et pour les préparations culinaires, le personnel de cuisine est déjà averti et se met à l’ouvrage.

La caisse enregistreuse pour restaurant, une caisse tactile adaptée à toutes les tailles de restaurants.

Toute petite structure avec très peu de personnel ou immense brasserie à plusieurs étages, le logiciel de caisse et la caisse tactile sont très efficaces dans tous les cas de figure. Le nombre d’employés importe peu. Le nombre de salles ou de tables à gérer n’a pas d’importance. La moindre commande est mise à jour instantanément. Et surtout, les différentes équipes qui font le  succès de votre restaurant sont reliées les unes aux autres par cet outil juste incroyable. Il vous faut un bon réseau wifi et c’est tout. Suivant la taille de l’entreprise, le responsable du personnel saura exactement où en est tel ou tel vendeur. Il pourra connaître pour une soirée ou pour une semaine ou pour un mois le chiffre d’affaire de chacun de ses employés. Et cela nous amène à la gestion de l’entreprise.

La caisse enregistreuse pour restaurant facilite la gestion commerciale et la gestion administrative de l’entreprise.

Comme nous l’avons déjà vu, la gestion des stocks est immédiate. L’inventaire est toujours à jour (ce qui n’exclut pas d’avoir à le faire annuellement pour vérification évidemment, mais il sera énormément facilité on peut le comprendre). La réservation des tables par les clients pourra se faire en dehors du temps d’ouverture du restaurant. Avec le logiciel de caisse tactile helloCash, quel temps gagné ! Possibilité d’éditer et d’imprimer tous les tickets de caisse, que ce soit:

  • à l’unité pour une commande,
  • à la journée
  • ou le ticket Z par exemple
  • à la semaine
  • ou au mois
  • et bien entendu toutes les totalisations annuelles qui sont inclues dans la compta

Le système n’est pas limité.

Pour la gestion des stocks, il suffit de mettre une alerte et le logiciel de caisse préviendra dès qu’un article dépassera le seuil de quantité critique. On ne verra plus comme autrefois le serveur revenir dépité près de la table de sa clientèle pour dire Madame, Monsieur, veuillez accepter toutes mes excuses, nous n’avons plus de saumon. Pauvre homme…

La saisie et la mise à jour du logiciel de caisse se font par divers moyens numériques. Ce sera par exemple l’ordinateur au poste central, ce sera un ou plusieurs iPad à certains postes et cela peut aussi être sur les smartphones du personnel qui se transforment dès lors en terminal de prise de commande, voire de paiement. La comptabilité de l’entreprise est immédiatement mise à jour via des totalisations pluri-journalières, journalières, hebdomadaires ou à d’autres fréquences encore. Le patron ou ses collaborateurs directs pourront en avoir en temps réel une analyse de toute la marche de l’entreprise. Un bouleversement phénoménal.

La certification NF 525 et la conformité à la loi française

Depuis le début de l’année 2018, tout logiciel de caisse doit être enregistré par l’AFNOR. C’est une certification officielle qui offre des garanties pour l’État français mais aussi pour la clientèle et enfin du confort pour les restaurateurs eux-mêmes. Certaines entreprises ont devancé l’appel et on fait de cette certification une politique d’entreprise. C’est le cas du logiciel helloCash par exemple.

Combien coûte une gestion de caisse numérique pour restaurant ?

Il existe une multitude de formules et d’entreprises de gestion de caisse, toutes plus brillantes les unes que les autres (surtout sur internet).  Le champion hors catégorie, c’est le logiciel de caisse tactile helloCash. Pour un abonnement Premium de quelques euros par mois, il embrasse toute la vie administrative, comptable et commerciale de votre restaurant. Et en prime, il devient rapidement un outil marketing indispensable pour trouver de nouveaux clients et fidéliser votre clientèle.

C’est le moment d’effectuer la transition et de passer chez helloCash

Bien sûr, cela implique un effort initial pour modifier ses habitudes et sortir de la routine. Mais le bon moment pour prendre sa décision, c’est aujourd’hui. Remettre à demain est hasardeux et fait courir de plus en plus de péril à votre entreprise. La concurrence, elle, a déjà probablement franchi ce pas là.