Vous le savez certainement déjà, la loi impose une certification pour les logiciels de caisse depuis le 1er janvier 2018. Mise en place afin de lutter contre la fraude à la TVA, cette mesure permet de faire le tri dans les logiciels plus ou moins sérieux. Mais alors vers quel logiciel s’orienter ? Vous avez un salon de coiffure, vous êtes commerçant et avez entendu les mots certification logiciel sans comprendre de quoi il s’agissait… on vous oriente !

Suis-je concerné par l’obligation de certification du logiciel de caisse ?

Avant de faire votre choix, vous devez bien sûr bien comprendre de quoi il s’agit. Peut-être n’êtes-vous pas encore certain de devoir vous plier à cette obligation de certification de votre logiciel de caisse.

Cette mesure a été introduite par la Loi de finances de 2016 et s’applique depuis le 1er janvier 2018. Elle concerne les professionnels assujettis à la TVA qui utilisent déjà ou souhaitent utiliser une caisse enregistreuse, un logiciel ou un système de caisse pour enregistrer leurs paiements. Ainsi, si votre salon de coiffure se sert de ce type de matériel ou a l’intention de le faire, vous êtes concerné par l’obligation de certification.

Mais que signifie concrètement cette mesure ?

La certification des logiciels d’encaissement a été mise en place afin de lutter contre la fraude à la TVA et prouver que les équipements utilisés assurent un niveau commun d’inaltérabilité, de sécurisation, de conservation et d’archivage. Autrement dit, finies les opérations faussées ou oubliées, les encaissements sont désormais tracés grâce aux exigences de la norme NF 525, délivrée par l’Afnor pour attester de la qualité et de la conformité du produit.

En cas de non respect de l’obligation de certification du logiciel de caisse, les professionnels s’exposent à une amende de 7500 euros par logiciel de caisse certifié manquant.

L’Etat entend ainsi obtenir plus de transparence et sécuriser les opérations. Alors que cette mesure peut paraître dans un premier temps contraignante pour les commerçants, elle se révèle être une véritable opportunité pour nombre d’entre eux. Certains logiciels tels qu’helloCash proposent en outre un essai gratuit et sans engagement… pourquoi ne pas vous lancer ?

Quand la certification de votre logiciel de caisse devient un atout pour votre activité

Lorsque vous parcourez ces lignes, vous avez peut-être l’impression que vous allez devoir vous lancer dans un processus coûteux et complexe… soyez rassuré(e), il n’en est rien ! Nous sommes en 2018 et certains fournisseurs de logiciels tels qu’helloCash ont su s’adapter aux nouveaux rythmes de travail ainsi qu’à la révolution digitale.

Tout d’abord, nul besoin de vous déplacer et de patienter des heures dans une file d’attente pour obtenir votre certificat de conformité à la norme NF 525. Avec des solutions modernes comme helloCash, vous pouvez télécharger ce document obligatoire directement sur le site, en un clic ! Sachez qu’en cas de contrôle, il vous suffira de montrer ce certificat pour attester de la conformité de votre logiciel.

Par ailleurs, il n’est pas forcément nécessaire d’acquérir du nouveau matériel. Un logiciel d’encaissement certifié tel qu’helloCash est téléchargeable en quelques secondes sur tablette, ordinateur et même smartphone comme n’importe quelle application. Il vous offre ainsi une mobilité très pratique et une simplicité d’utilisation révolutionnaire. Pourquoi ne pas oublier l’idée d’une caisse enregistreuse démodée et utiliser vos outils digitaux pour moderniser votre activité ? Faites de cette certification une opportunité !

Vous êtes encore sceptique sur l’intérêt de cette certification de votre logiciel de caisse et vivez cette obligation comme une contrainte ? Voici un autre avantage non négligeable que comporte cette mesure pour votre activité : une comptabilité simplifiée. Cet aspect de votre activité n’est pas toujours le plus simple ou le plus agréable… mais la certification du logiciel d’encaissement permet de garantir un suivi électronique de l’ensemble des encaissements réalisés. Il permet aussi un repérage et une identification incontestable des processus et des données d’encaissement. En résumé, finies les heures à chercher un ticket de caisse oublié pour calculer votre chiffre d’affaires : maintenant, tout est dans la boîte !

Avec la sécurisation des données, impossible de tricher. C’est valable pour vous, certes, mais aussi pour d’autres personnes malveillantes qui voudraient « piquer dans la caisse ». Avec un logiciel certifié tel qu’helloCash, vous obtiendrez en un clic tout l’historique des opérations d’encaissement et garderez le contrôle sur vos opérations.

Certification logiciel de caisse : et si vous alliez plus loin ?

Vous l’aurez compris, disposer d’un logiciel de caisse certifié facilite et sécurise votre comptabilité et représente un gage de sérieux pour votre entreprise. Au-delà de l’obligation légale, il s’agit d’une opportunité pour votre activité. Mais si vous alliez plus loin ?

En faisant l’acquisition d’un logiciel de caisse certifié, vous devrez comparer les offres. Prenez bien soin de regarder les prix ainsi que les services proposés par ces logiciels. En effet, helloCash n’est pas seulement un atout pour l’exécution de vos tâches comptables. Répondant à toutes les exigences légales et accessible depuis votre navigateur, il permet d’optimiser votre temps de travail en proposant de nombreuses fonctionnalités. Ainsi, grâce à helloCash, générez vos factures en quelques secondes, établissez des mailings clients en un clic ou encore suivez l’historique individuel de vos clients ! helloCash permet aussi une gestion des stocks et un suivi des tendances. L’application contient par ailleurs un lecteur de code-barres qui vous sera très utile.

Vous commencez à saisir ?… n’ayez plus peur de ces mots : certification et logiciel. Avec des solutions telles qu’helloCash, ils pourraient bien vous faciliter la vie !